LISTSERV mailing list manager LISTSERV 15.5

Help for ESFO-L Archives


ESFO-L Archives

ESFO-L Archives


View:

Next Message | Previous Message
Next in Topic | Previous in Topic
Next by Same Author | Previous by Same Author
Chronologically | Most Recent First
Proportional Font | Monospaced Font

Options:

Join or Leave ESFO-L
Reply | Post New Message
Search Archives


Subject: new book on Samoa (in French)
From: "Serge.Tcherkezoff" <[log in to unmask]>
Reply-To:Serge.Tcherkezoff
Date:Sat, 29 May 2004 11:58:47 +0200
Content-Type:text/plain
Parts/Attachments:
Parts/Attachments

text/plain (89 lines)


(Sorry for cross-postings with ASAO list)
Dear Netters,
For those of you who can read French, allow me to mention to your attention
the review, published in the last issue of the journal Sciences Humaines
(May 04), of my recently published

"FAA-SAMOA, UNE IDENTITÉ POLYNÉSIENNE (ECONOMIE, POLITIQUE, SEXUALITE):
l'anthropologie comme dialogue culturel"
(Paris, L'Harmattan, end of 2003, 545 p.).
[http://www.editionsl-harmattan.fr]

review (by Dr. N. Journet):

"
Bien beau programme que celui de S. Tcherkézoff : reprendre, à la lumière de
vingt ans de recherches, à peu près tout ce que l¹on sait ­ou croit savoir-
sur la société samoanne. Les écrits fort célèbres de Margaret Mead, bien
sûr, y occupent une place de choix, de même que les réfutations qu¹ils ont
pu soulever dans les années 1980. La question de l¹interprétation des
premiers contacts, celle de la chefferie polynésienne, des systèmes de rang,
de titre, ainsi que celle de la propriété foncière, tout cela est également
remis à l¹examen. Mais l¹important est ailleurs : l¹originalité de S.
Tcherkézoff  est de pratiquer une confrontation constante entre la
sédimentation des écrits historiques et ethnographiques et ce qu¹il appris
dans ses dialogues directs avec des Samoans du XXe siècle. Or, ce point de
vue de l¹acteur contemporain, loin d¹avoir perdu son autonomie, campe
fermement sur une " identité samoanne " (faa-samoa), et peut se révéler
surprenant. Qu¹on en juge : le suffrage universel est volontiers comparé par
les Samoans  une pratique guerrière, parce qu¹il implique la victoire d¹une
majorité sur une minorité, ce qui n¹est pas " alofa " (sympathique),
beaucoup moins en tout cas que le consensus villageois. C¹est pourquoi , à
Samoa, on n¹hésite pas a en restreindre  l¹usage.  La tradition est-elle,
pour autant, " antidémocratique " ?
    Les écrits de M. Mead, qui encensaient la liberté sexuelle des Samoans
des années 1920, sont, quant à eux, jugés ridicules sinon  insultants : ils
sont, selon certains, une atteinte à l¹humanité  même des Samoans. Faut-il y
voir la conséquence d¹un puritanisme   importé par les missionaires
protestants ? En se reportant à l¹examen du " faa-samoa ", S. Tcherkézoff
en propose  une traduction  qui, bien que peu conforme à nos attentes, a le
mérite d¹être claire. Dans la vision samoanne, la sexualité n¹est pas une
relation, c¹est un acte naturel que l¹homme partage avec les animaux : en
parler, en faire l¹éloge, c¹est en faire une culture, ce que les Samoans
n¹acceptent  pas. Outre le fait que chez eux, la sexualité n¹est guère libre
ils préfèrent donc  les écrits de Derek Freeman , qui, en ramenant le sexe à
sa dimension biologique et violente, remet les choses à leur place et les
Samoans au rang de l¹humanité universelle. Etrange discours, sans aucun
doute, que la confrontation de cette tradition actuelle avec les évidences
d¹une ethnographie ancienne, ou tout simplement aveugle, et qui ne cesse de
nous renvoyer à notre propre jugement. Ainsi, il est clair que pour les
Samoans, se libérer du joug colonial, ce n¹était pas nécessairement accéder
à la liberté moderne , mais surtout se retrouver " chez soi " et reprendre
la parole. On se gardera, surtout,  de voir dans le travail à la fois
narratif et critique de S.Tcherkézoff un écrit militant ou post-moderniste ,
mais plus volontiers , comme il l¹expose, une tentative de " dialogue
inter-culturel ". L¹ethnographe, d¹ailleurs, y garde tous ses droits
lorsqu¹il interprète et synthétise le contenu du " faa-samoa ".
Nicolas Journet



blurb on the book cover:
    A l¹inverse de la sociobiologie et de certains courants post-modernes,
avides de dissoudre l¹idée de culture, ce livre souligne les déterminations
culturelles à l¹¦uvre dans la vie quotidienne des habitants d¹un archipel
polynésien et dans les changements économiques et politiques vécus depuis
deux siècles. Sur quelques formes culturelles, l¹analyse s¹étend à deux
millénaires de civilisation polynésienne.
    La sexualité est un exemple privilégié, car on a tendance à y voir
d¹emblée l¹universel. Pourtant, il y a une " manière samoane " faaSamoa,
disent les habitants, de vivre la différence des sexes et les pratiques
sexuelles. Loin de l¹image légère que l¹Occident a donnée des sociétés
polynésiennes (la liberté sexuelle), depuis le XVIIIème siècle, et que
Margaret Mead a voulu retrouver aux Samoa en 1925, c¹est un univers très
pesant qui se donne à voir, pour les adolescentes en particulier, en raison
d¹une opposition paradoxale entre les devoirs de la vie en communauté et
l¹idée même de sexualité.
    L¹économie, la politique, la sexualité : l¹analyse de chacun de ces
domaines réclame le détour par la spécificité culturelle. Mais comment en
rendre compte sans tomber dans l¹illusion d¹une " coutume " immobile et d¹un
relativisme des valeurs, sans négliger les dynamismes de l¹histoire et
l¹ambition comparative de l¹anthropologie ? La réponse est dans une certaine
modalité de dialogue interculturel que le visiteur peut entretenir avec ceux
qui l¹ont accueilli. L¹anthropologie y trouve un principe de vérification
qui permet d¹échapper au caractère indécidable de certaines interprétations.
Elle y trouve aussi une réponse aux questions qui ont tant agité la
discipline, particulièrement aux Etats-Unis, sur " l¹adolescence à Samoa "
selon Margaret Mead, sur la " liberté sexuelle en Polynésie " et, plus
généralement, sur la manière d¹" écrire la culture ".
------

Back to: Top of Message | Previous Page | Main ESFO-L Page

Permalink



LISTSRV.NORDU.NET

CataList Email List Search Powered by the LISTSERV Email List Manager